Blog PLR – Les Libéraux-Radicaux

Devons-nous nous résoudre à ce que la Suisse perde petit à petit son tissu industriel ?

L’exemple récent de la délocalisation du fabricant de fenêtres Ego Kiefer en Europe (Slovaquie) jette une lumière crue sur ce problème. Du côté des entreprises du secteur des machines, des équipements électroniques et des métaux (industrie MEM), un récent sondage auprès de leurs membres montre qu’avec le maintien du franc fort le 18 % du secteur se verrait contraint de délocaliser. Pas forcément à l’autre bout du monde : c’est l’Europe qui est choisie et même l’Allemagne.
La cherté du coût de production en Suisse, tout comme la cherté du coût de la vie sapent les bases de la place industrielle. Si le politique échoue à maîtriser l’excès de régulation, si les inquiétudes liées aux futures hausses de l’énergie grandissent, alors il y a de quoi éreinter l’esprit d’entreprise. C’est un comble si notre coût de la vie faramineux ne nous sert plus qu’à nous payer – à grands frais – le savoir-faire des autres. Car nous payerons toujours trop cher le fait de ne plus investir ni de créer de l’emploi ici et maintenant.
Par Frédéric Borloz, Président du PLR Vaud, député au Grand Conseil et candidat au Conseil national 2015.

Frédéric Borloz
AIGLE Arr. Aigle Comptable Conseiller national Syndic Président du PLR Vaud 49 ans Marié 2 enfants