Blog PLR – Les Libéraux-Radicaux

DIRECTIVE DE L’UE SUR LES ARMES

Voici pourquoi je suis pour cette modification sur les armes à feu qui sera soumise à votation le 19 mai prochain.

Premièrement, il faut cesser l’angélisme qui consiste à croire que les armes à feu ne sont pas dangereuses, mais que c’est celui ou celle qui l’utilise qui est potentiellement dangereux. En effet, ça relève plus du sophisme que d’un discours sensé et responsable tenu par des gens qui pourtant mettent inlassablement en avant leur responsabilité et leur sens du devoir. Lorsqu’on est responsable et l’on se prend au sérieux, on ne cherche pas à minimiser les dégâts que peut faire une arme à feu, mais plutôt à explorer toutes les solutions viables pour protéger le mieux possible les citoyens.

Par ailleurs, lorsque j’entends des responsables de société de tir, affirmer que ça va réduire leur droit à pratiquer ou à détenir de nouvelles armes à feu, c’est tout simplement une méconnaissance manifeste du texte qui sera soumis à votation. En revanche, il est vrai que lorsque cette nouvelle directive, dont la Suisse a pris part activement, rentrera en vigueur, elle demandera un effort de la part des propriétaires d’armes qui devront enregistrer, dans un délai de 3 ans, toutes les armes qu’ils possèdent dans un registre cantonal et non fédéral. De plus, et contrairement à une légende urbaine tenace et risible, les militaires en service actif ou inactif continueront à détenir leur arme de service et à la garder chez eux s’ils le souhaitent.

projet votations 19 mai
Pour finir, ne pas adhérer à cette nouvelle directive annoncera la sortie de la Suisse de l’espace Schengen avec des effets immédiats sur les outils mis à dispositions des états membres de cet espace. Par exemple, ne plus avoir accès aux bases de données des personnes interdites de séjour ou de possession d’armes, dans un des pays membres, ce qui compliquera remarquablement le travail de nos douaniers et de nos administrations. Ce n’est pas parce que certains pensent que ce qui est dangereux c’est celui qui possède l’arme et non l’arme elle-même, qu’il faut faire preuve de naïveté sur l’usage qu’il en est fait par certains individus malveillants qu’il faut identifier et neutraliser.