Blog PLR – Les Libéraux-Radicaux

Le 26 septembre prochain les Lausannois auront enfin l’occasion ?de supprimer un impôt désuet !

Les Lausannois sont chanceux ! En plus de subir depuis 20 ans la gestion d’une majorité rose-rouge-verte qui creuse les déficits et fait sienne la politique du laisser-faire en matière de sécurité, les habitants de la capitale vaudoise ont le privilège – quasi unique parmi les grandes villes suisses – de payer un impôt sur… le divertissement ! Ainsi, le spectateur paie un impôt de 14% sur son billet qu’il se rende à une exposition, à une pièce de théâtre, à Athletissima, ou, en famille, au cirque Knie.

Le Lausannois a d’autant plus de chance qu’il doit payer deux fois l’offre culturelle et sportive lausannoise : par l’impôt sur le revenu (dont le taux n’est pas particulièrement bas) et par l’impôt sur les divertissements. Enfin, le Lausannois a aussi le bonheur de pouvoir prendre sa voiture et d’aller à Genève ou ailleurs pour voir les grands concerts qui refusent de venir à Lausanne tant que cet impôt subsistera…

Tout cela paraît bien étonnant pour une ville qui ambitionne – légitimement – de jouer un rôle majeur sur la scène culturelle, jugez plutôt : Lausanne va accueillir le MCBA, Lausanne investit des sommes importantes à Beaulieu, Lausanne rachète le cinéma Capitole, Lausanne va construire de nouveaux stades au sud de la ville. Malgré tout, la majorité de gauche, pas avare en contradictions, veut garder un impôt adopté et adapté à une époque où seule une certaine élite pouvait se divertir.

Mettons fin à cette mascarade et supprimons donc l’impôt sur les divertissements le 26 septembre. Nous pourrons alors développer l’offre culturelle, sportive et économique de Lausanne et mettre ses habitants sur un pied d’égalité avec ceux des grandes villes suisses qui ont aboli cet impôt depuis longtemps.

Tagged in:,