Blog PLR – Les Libéraux-Radicaux

Non à un impôt sur le travail !

Non à un impôt sur le travail !

Le PLR est en campagne pour le référendum « Non à un impôt sur le travail. Pour nous libéraux-radicaux, diriger c’est prévoir. Prévoir, c’est voir plus loin. Voir plus loin, c’est agir sur les causes et non uniquement sur les effets. C’est justement ce à quoi s’attellent les libéraux-radicaux dans la lutte contre la pauvreté, combat dans lequel ils se sont toujours engagés activement, par des méthodes privilégiant la détection précoce, la formation et l’encadrement des personnes en état de précarité.

Selon le projet de Prestations Complémentaires familles (PCFam) visé par le référendum, et contrairement à son pendant dans d’autres cantons, aucun taux minimal d’activité n’est exigé pour pouvoir bénéficier des prestations. Ainsi, une famille dont la somme totale d’activité des deux parents serait inférieure à 50% a droit à ces aides en tant que working poor. La traduction du terme « working » en vaudois serait-elle si différente de son sens littéral ?

Le DSAS s’est employé à créer une nouvelle allocation qui n’incite pas au travail et qui promeut une société où tout est dû. Si l’Etat désire s’adonner au tricot et ainsi étendre le filet social, soit. Mais ce n’est pas à ceux qui « bossent » d’assumer cette vision de société.

C’est pourquoi, le PLR vaudois dénonce avec vigueur le mode de financement unique en Suisse de ces prestations. En effet, les libéraux-radicaux s’élèvent, contre le principe de prélever 0,12% sur le salaire, employeur et employé, car il s’agit purement et simplement d’un nouvel impôt sur le travail !

Sortir les personnes en situation de précarité est urgent, mais avec des mesures adaptées, sans les déresponsabiliser et les maintenir dans l’assistance aux frais des travailleurs. En réalité, sortir les bénéficiaires du RI pour leur octroyer une nouvelle aide, n’est rien d’autre qu’une pirouette comptable pour féliciter les bons résultats du Chef du département du DSAS. Cela s’appelle, traduit en vaudois également : un transfert de charges !

Télécharger la carte de signature ici


Tagged in: