Blog PLR – Les Libéraux-Radicaux

La gauche urbaine, garante de quelles valeurs ?

La majorité de gauche à la municipalité a décidé de proposer un nouveau lieu, tenu secret, au collectif qui a pris possession illégalement de l’auberge de Sauvabelin. Par ailleurs, la Municipale Natacha Litzistorf, responsable du logement, a proposé au collectif “Le Roseau” un nouveau lieu à squatter à Lausanne.

Vous dire que nos élus sont garants de nos institutions et de l’état de droit qu’ils promettent de défendre avant leur entrée en fonction est de notoriété publique et ne servirait à pas grand-chose. En revanche, vous dire que le masque des élus Verts commence à tomber en montrant qu’ils ne sont pas des démocrates et qu’ils ne servent pas l’intérêt commun me semble plus utile.

En effet, l’entrée par effraction de ce collectif aurait dû être dénoncée par nos élus et l’intervention de la police sollicitée. Bien sûr, dans un état de droit et de respect des lois pour tous, une procédure pénale pour effraction aurait dû être instruite par le ministère public, mais ceci se passe uniquement dans un état de droit. Autrement dit, la Municipalité a décidé que l’intérêt d’un petit groupe de personne passait au-dessus de celui des Lausannoises et Lausannois.

En bref, je ne peux que constater une gauche urbaine qui a la volonté de décrédibiliser nos institutions et ridiculiser tous ceux qui respectent les lois et procédures en vigueur qui garantissent, pourtant, notre cohésion sociale.