Blog PLR – Les Libéraux-Radicaux

Ne nous laissons pas berner

Souvenez-vous, au Pays-d’Enhaut, suite aux décisions populaires ci-dessous énumérées, nous avons perdu une part de notre autonomie et de notre liberté d’agir.
– L’initiative de Rothenthurm acceptée en 1987 dont l’application est démesurée
– La Lex Weber suite à l’initiative acceptée le 12 mars 2012
– La LAT avec ses mesures fédérales abruptes en cours d’exécution dans le canton avec la spoliation des biens de beaucoup de citoyens.
Et maintenant la LPPPL qui pour chapeauter le tout en cas d’acceptation par le peuple, accordera aux communes et à l’Etat la possibilité de s’approprier, à la place de l’acheteur choisi par le propriétaire, tous les terrains, maisons, bâtiments qui seront mis en vente dans toutes les zones à bâtir de 61 communes vaudoises regroupant 60% de la population et 70% des emplois. Dans le reste du canton, toutes les parcelles, bâties et non bâties de plus de 1’500 m2 seront concernées par ce droit de préemption.
Il faut mettre un frein à cet engouement étatique qui vise à vouloir planifier, gérer, acheter et en fin de compte s’approprier les biens des citoyens. Que vous soyez propriétaire ou locataire, devant les incertitudes de l’application des lois par l’administration. Je vous recommande de voter NON le 12 février prochain.

Par Albert Chapalay, député PLR au Grand Conseil

(article paru dans le Journal du Pays-d’Enhaut, 19.01.2017)